Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Science

Et si...

De l'hydrogène sur Encelade : enfin de la vie extraterrestre ?

La Nasa a dévoilé avoir trouvé ce gaz sur une des lunes de Saturne.

Encelade, boule de glace en orbite autour de Saturne, vient de rejoindre le clan très fermé des lunes qui fascinent les astronomes. Pour une bonne raison, la Nasa vient de dévoiler que ce satellite naturel projetait de l'hydrogène depuis son cœur, qui s'avère être actif. En effet, la gravité de Saturne la malmène et l'écrase, produisant ainsi de l'énergie.

Or pour espérer une vie extraterrestre, il faut de l'eau liquide, une interaction entre celle-ci et des éléments chimiques comme le carbone. "Ce sont très probablement ces échanges entre l'eau et les roches qui produisent de l'hydrogène", explique Olivier Grasset, professeur au laboratoire de géodynamique à l'université de Nantes, à franceinfo.

Ainsi, en théorie, la vie pourrait être possible dans les fonds marins d'Encelade. "Jusqu'ici, nous n'avons pas encore découvert de phosphore, un élément très difficile à produire" tempère Olivier Grasset. "Et sans phosphore, il n'y a pas de vivant."

De telles conditions se retrouvent aussi sur Europe, la lune de Jupiter ou Titan, une autre lune de Saturne. Pour autant, le seul moyen de vérifier serait d'aller forer. Une technique hors de portée des Hommes, pour le moment. 

Lu sur FranceInfo
Commentaires
Nos articles sont fermés aux commentaires.