Daniel Craig : l’interprète de James Bond nommé ambassadeur de l'ONU pour l'élimination des mines | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Daniel Craig devient ambassadeur de l'ONU pour l'élimination des mines dans le monde.
Daniel Craig devient ambassadeur de l'ONU pour l'élimination des mines dans le monde.
©

Héros pour de vrai

Daniel Craig : l’interprète de James Bond nommé ambassadeur de l'ONU pour l'élimination des mines

C'est un voyage dans une zone minée au nord du Cambodge pour les besoins d'un tournage il y a quelques années, qui a poussé Daniel Craig à s'impliquer dans ce combat.

"En tant que 007, M. Craig avait une licence pour tuer. Aujourd'hui, nous lui donnons une licence pour sauver." A l'occasion du dixième anniversaire de la Journée internationale de la sensibilisation au problème des mines antipersonnel et de l'assistance à la lutte antimines, Ban Ki-moon a nommé Daniel Craig premier mandataire pour l'élimination des mines et engins explosifs, mardi 14 avril.

"Comme les spectateurs du monde entier, j'ai retenu mon souffle en regardant M. Craig incarner James Bond, désamorçant des bombes seulement quelques secondes avant qu'elles explosent. Aujourd'hui, je suis encore plus excité que M. Craig ait accepté de mettre sa renommée au service des nobles causes que sont la destruction des mines et la sensibilisation au problème", a déclaré avec enthousiasme le secrétaire général des Nations unies.

C'est un voyage au Cambodge, il y a quelques années, qui a poussé Daniel Craig à s'impliquer dans ce combat. En visite dans une zone minée dans le nord du pays pour les besoins d'un tournage, l'acteur qui interprète James Bond au cinéma depuis 2006, avait été très choqué. "Je pense que c'est ce qui m'a le plus marqué, la peur de matériel de guerre qui n'a pas encore explosé, mais qui reste là après le conflit, comme des déchets.""J'étais nerveux - je ne pensais pas l'admettre - mais je ne pouvais pas imaginer ce que les parents de ces enfants avaient pu ressentir", a-t-il avoué mardi devant les caméras des Nations Unies.

Au cours des trois prochaines années, le comédien sera le porte-parole du combat contre les mines qui ont fait 3 308 victimes, dont 1 065 morts en 2013, selon les chiffres de Handicap International. Au début du mois d'avril, il avait déjà été mis à contribution pour sensibiliser le public sur ce fléau. La preuve dans la vidéo ci-dessous.

Lu sur Le Point

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !