Cyril Hanouna condamné à verser 12.000 euros à Karine Ferri | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
People
Cyril Hanouna condamné à verser 12.000 euros à Karine Ferri
©FRANCK FIFE / AFP

Que la justice soit faite

Cyril Hanouna condamné à verser 12.000 euros à Karine Ferri

En octobre dernier, TPMP a diffusé des photos dénudées de l'animatrice de TF1. Elle avait alors réclamé un million d'euros pour le préjudice subi.

Le 31 octobre dernier, l’émission de C8, Touche pas à mon poste, avait diffusé des photos de Karine Ferri parues il y a des années dans le magazine Playboy. Assurant vouloir défendre l'animatrice de TF1 et prétextant des “photos hot qui refont surface”, Cyril Hanouna et son équipe avaient évoqué pendant un moment les clichés sur lesquels la jeune femme apparaissait dénudée. Des images qui avaient été diffusées à l’insu de l’intéressée et qui avaient déjà valu des condamnations judiciaires à Playboy. Rapidement TF1 s’était emparé de l’affaire en dénonçant les méthodes de l'animateur de TPMP. “Sous couvert de la défendre, Karine Ferri est victime d’une campagne de dénigrement”, avait écrit la chaîne dans un communiqué, annonçant que l’animatrice de “Danse avec les stars” avait décidé de mettre en demeure C8, Cyril Hanouna, son émission TPMP et sa société de production H20 pour l’exploitation de ces photos.

Jeudi 18 avril, le tribunal de grande instance de Nanterre a condamné H20 et C8 à verser 12.000 euros de dommages et intérêts à la jeune femme de 36 ans pour préjudice moral. En revanche, la demande d’excuses publiques, via notamment un bandeau affiché à l’écran pendant l’émission, a été rejetée. “Le tribunal a donné gain de cause à Karine Ferri et l’a déclarée légitime à agir à l’encontre de la chaîne C8 et de la société de production de Touche pas à mon poste”, a expliqué au Parisien Me Barbara Deleuze, l’avocate de l’animatrice de TF1.

Le Parisien

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !