Cyril Hanouna a fait retirer un article dans l'édition papier du journal "Le Parisien" | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Media
Cyril Hanouna a fait retirer un article dans l'édition papier du journal "Le Parisien"
©FRANCK FIFE / AFP

Polémique

Cyril Hanouna a fait retirer un article dans l'édition papier du journal "Le Parisien"

Selon Libération, un article contenant des informations sur l'avenir des équipes de Cyril Hanouna a été retiré de l'édition dominicale du journal Le Parisien, suite à la pression exercée par l'animateur. Cet article, toujours en ligne, dévoile le déménagement à venir des équipes de Cyril Hanouna dans les locaux de C8. Certains salariés de la chaîne seraient inquiets.

L'animateur Cyril Hanouna est au cœur d'une nouvelle polémique. Selon des informations de Libération, l'animateur de C8 serait intervenu auprès de la rédaction du journal Le Parisien – Aujourd'hui en France pour se plaindre d'un papier qui a finalement été retiré de la publication pour l'édition dominicale. L'article en question, de Michaël Zoltobroda, a été publié samedi sur le site internet du Parisien

Selon les syndicats, le papier a été "déprogrammé" de l'édition dominicale du journal papier après l'intervention directe de Cyril Hanouna par SMS auprès de la rédaction en chef. 

La rédactrice en chef adjointe du Parisien dimanche, Maguelone Bonnaud, reconnaît dans les colonnes de Libération, ce mardi 9 avril, avoir été contactée par Cyril Hanouna afin de déprogrammer la parution d'un article prévu à son sujet dans l'édition du 7 avril. Elle a tenu à se défendre : 

"C'est un choix d'ordre professionnel et non de la censure. (…) Je trouvais que l'article n'était pas bon, qu'il n'était pas construit sur des faits. Pour moi, il n'avait pas sa place dans Le Parisien. Je suis contre le fait de se payer Hanouna gratuitement. Mais des articles non complaisants à son égard, quand ils étaient étayés, on en a publié plein". 

L'article est toujours accessible sur Internet. Il n’a pas été dépublié. Ce papier a été remplacé samedi soir par un article consacré à la chaîne RMC Découverte pour l'édition dominicale du journal papier. Les 140.000 lecteurs hebdomadaires du Parisien dimanche n’ont donc pas pu découvrir ce texte.

L'article dévoile la situation d'inquiétude des salariés de la chaîne C8 face au futur déménagement dans leurs locaux des équipes de Cyril Hanouna. 

Un représentant du personnel tient des propos assez durs à l'égard de Cyril Hanouna : 

"Plus ça va et plus Hanouna est gonflé d’arrogance. Le public voit son côté sympathique, mais en coulisses, il est autoritaire et cinglant. Le succès lui est monté à la tête et nous, ça va nous retomber dessus".

Le principe du contradictoire a pourtant été respecté dans l'article. Gérald-Brice Viret, directeur de Canal + et DG des Antennes du groupe, défend notamment Cyril Hanouna. 

Selon les syndicats cités par Libération, l'animateur de C8 aurait envoyé à la rédaction en chef du journal un SMS dans lequel il "menace de ne plus "rien faire avec le Parisien" et de "prévenir la famille propriétaire du canard (la famille de Bernard Arnault, le patron de LVMH) qui a toujours été cool avec lui". 

La société des journalistes (SDJ) du journal "dénonce avec la plus grande fermeté ce qui s'apparente à une atteinte inacceptable à notre indépendance éditoriale".

Selon Libération, "les syndicats semblent néanmoins penser que l’article a été déprogrammé pour de mauvaises raisons, qui n’ont rien à voir avec le journalisme". La société de production de Cyril Hanouna, H2O, a participé à la coproduction de la dernière soirée de cérémonie des Etoiles du Parisien sur C8

Cyril Hanouna a exprimé sa colère sur Twitter suite à la publication de l'article.   

Libération - Le Parisien

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !