Covid-19 : Selon l’OMS, Omicron pourrait causer la fin de la pandémie en Europe | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Santé
Le siège de l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) à Genève, Suisse. 7 décembre 2021
Le siège de l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) à Genève, Suisse. 7 décembre 2021
©FABRICE COFFRINI / AFP

Ne pas crier victoire trop tôt

Covid-19 : Selon l’OMS, Omicron pourrait causer la fin de la pandémie en Europe

Si l’Organisation Mondiale de la Santé a jugé cette éventualité « plausible » elle appelle toutefois à la prudence du fait de la versatilité du virus

Alors que le variant Omicron pourrait contaminer 60% des Européens d'ici mars, Hans Kluge, directeur de l’OMS en Europe, juge « plausible que la région se rapproche d'une fin de la pandémie ». 

«Une fois que la vague Omicron sera calmée, il y aura pendant quelques semaines et quelques mois une immunité globale, soit grâce au vaccin, soit parce que les gens seront immunisés en raison de l'infection et aussi une baisse en raison de la saisonnalité », a-t-il estimé.

Selon lui, nous ne sommes toutefois pas dans une « ère endémique », avant de préciser : « endémique signifie (...) que l'on peut prévoir ce qui va se passer, (...) ce virus a surpris plus d'une fois. Nous devons donc être très prudents ».

Avec l'explosion des contaminations, il s'agit désormais de « minimiser les perturbations et de protéger les personnes vulnérables » et non plus de se focaliser seulement sur la diminution de la transmission.

Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !