Un couvre-feu pour chats | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Faits divers
Un couvre-feu pour chats
©

Au panier

Un couvre-feu pour chats

C'est la solution radicale prise dans la banlieue de Sidney pour protéger les opossums.

Il ne fait pas bon être un matou dans la banlieue de Sidney, en Australie. Un arrêté vient de leur imposer un couvre-feu. Les félins sont accusés de mettre en danger la survie des opossums. Près de 564 d'entre eux auraient été tués par des chats en 2010. 

La municipalité a l'intention de réintroduire davantage d'opossums dans cette zone, et la mise à l'écart nocturne des matous vise à leur donner davantage de chances. Comme l'a expliqué au Daily Telegraph la maire, Michele MacKenzie :

"Après tout, ils étaient là en premier. Nous avons introduit les animaux domestiques, donc nous avons la responsabilité de les contrôler."

Il sera en plus demandé aux propriétaires de chats de leur accrocher une petite clochette autour du cou pour que les proies soient averties de leur présence. 

Tree Hugger explique que cette privation de liberté va aussi dans l'intérêt des animaux de compagnie. Les vétérinaires sont les premiers à conseiller de les garder à l'intérieur la nuit afin d'éviter les bagarres et autres accidents. Un chat vivant en liberté a une espérance de vie de trois ans, là où son compère d'intérieur vivra bien au delà des dix ans.

Lu sur Tree Hugger

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !