Couple : les longs trajets en voiture augmentent les risques de séparation | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Insolite
Les trajets de plus de 45 minutes entre le domicile et le lieu de travail seraient néfastes pour le couple.
Les trajets de plus de 45 minutes entre le domicile et le lieu de travail seraient néfastes pour le couple.
©Reuters

Voyage Voyage

Couple : les longs trajets en voiture augmentent les risques de séparation

C'est la conclusion d'une étude suédoise menée entre 1995 et 2005.

La voiture n'est pas bonne pour le couple. Selon une étude menée par la chercheuse suédoise Erika Sandow de l'Université Umea, les trajets de plus de 45 minutes entre le domicile et le lieu de travail mettent les relations amoureuses en péril. On parle ici d'un risque de séparation accru de 40% lorsque l'un des deux conjoints passe plus de 45 minutes par jour sur les routes. Si l'intitulé de cette enquête peut faire sourire, il faut préciser qu'Erika Sandow y a consacré dix ans (1995-2005) et a étudié le parallèle entre la vie conjugale et les déplacements de près d'un million de Suédois.

Que les habitués de la route se rassurent. Selon ces mêmes travaux, si le long trajet est effectué depuis minimum cinq ans, le risque de séparation n'est pas plus élevé que pour un couple qui travaille à proximité de son domicile. Seule la première année s'annoncerait décisive pour l'avenir de la relation. Si ce cap est passé sans encombre, les tourtereaux peuvent envisager le futur avec plus de sérénité. Il est également précisé que le risque de séparation diminue de 8% lorsque le trajet est exclusivement accomplie par la femme.

Les longues distances disposent toutefois de quelques avantages non négligeables. Elles seraient en effet bénéfiques en termes de salaire et apporteraient de meilleures opportunités de carrière.

Lu sur 7sur7.be

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !