Convention démocrate : Eva Longoria et Scarlett Johansson aux côtés d’Obama | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Eva Longoria a évoqué son enfance modeste et ses petits-boulots avant d'appeler à la réélection du président sortant.
Eva Longoria a évoqué son enfance modeste et ses petits-boulots avant d'appeler à la réélection du président sortant.
©Reuters

Tapis rouge

Convention démocrate : Eva Longoria et Scarlett Johansson aux côtés d’Obama

Jeudi soir se déroulait la dernière soirée de la convention démocrate à Charlotte. L’occasion de voir défiler du beau monde.

La semaine dernière Mitt Romney avait pu compter sur le soutien de Client Eastwood, lors de la convention républicaine à Tampa. Jeudi soir, c’était au tour d’Obama d’afficher ses soutiens parmi les stars. Et elles étaient nombreuses à avoir fait le déplacement en Caroline du Nord pour appeler à voter Barack Obama.

C’est Scarlett Johansson qui a ouvert le bal  portant fièrement un tee-shirt sur lequel figurait le drapeau américain. L’actrice a évoqué son enfance dans un HLM de New York et a appelé les jeunes à faire entendre leur voix en allant voter."En 2008, moins de la moitié des jeunes de 18 à 24 ans sont allés voter", a-t-elle regretté. "Votez pour faire entendre votre voix ", a-t-elle poursuivi.

Quelques minutes plus tard, Eva Longoria est arrivée sur scène. Très engagée dans la campagne de Barack Obama, l’actrice est revenue sur son parcours. Elle aussi a eu une enfance modeste avant de connaître le faste hollywoodien. "La Eva Longoria qui a travaillé au fast food ‘Chez Wendy’ avait besoin d’une baisse d’impôts, mais la Eva Longoria qui travaille sur les tournages de films n’en a pas besoin. Et tout comme le président et Michelle Obama, j’ai dû faire un prêt pour payer mes études, j’ai graissé des voitures, j’ai servi des burgers, j’ai enseigné l’aérobic et j’ai travaillé sur les campus pour le rembourser", a-t-elle déclaré devant la foule. Et d'ajouter : "Battons-nous pour le rêve américain. Nous savons comment faire. Il nous faut réélire le président Obama".

Lu sur Elle.fr

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !