Claire Chazal débarquée : Karine Le Marchand tacle, "il y a des gens plus malheureux..." | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Media
Claire Chazal débarquée : Karine Le Marchand tacle, "il y a des gens plus malheureux..."
©Flick'R

C'est dit

Claire Chazal débarquée : Karine Le Marchand tacle, "il y a des gens plus malheureux..."

Après 24 ans de présentation des journaux de TF1, elle quittera son poste dans les prochaines semaines.

Claire Chazal et TF1, c'est donc fini. Lundi, Le Figaro a annoncé qu'après 24 ans de présentation des journaux télévisés, la journaliste de 57 ans allait quitter son poste dans les prochaines semaines. Le quotidien a même avancé le nom d'Anne-Claire Coudray, 38 ans, pour la remplacer. Dans un communiqué publié sur son site, le groupe TF1 a confirmé que Claire Chazal partait. Les mauvais résultats des JT seraient à l'origine du départ d'une des figures de la chaîne.

Ce "divorce" a surprend et a engendré de nombreuses réactions, certaines plus tendres que d'autres. En effet, lundi soir sur D8 dans "Touche pas à mon poste", Karine Le Marchand a violemment taclé sa consoeur. "Quand elle est arrivée elle a pris, elle aussi, la place de quelqu'un. Donc tout cela est logique... Elle a passé des années à ne travailler que le week-end, n'est jamais sorti de l'exercice de la présentation des JT, c'est à dire qu'elle n'a jamais pris de risque" a dit l'animatrice de L'Amour est dans le pré, sans langue de bois.

Puis, elle en a remis une couche. "Franchement, elle a 57 ans, elle va partir avec des centaines de milliers d'euros, franchement je pense qu'il y a des gens plus malheureux..." a conclu Karine Le Marchand, apparemment pas vraiment copine avec Claire Chazal.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !