Christophe Hondelatte quitte le plateau de Laurent Ruquier | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Christophe Hondelatte quitte
le plateau de Laurent Ruquier
©

Fâché tout rouge

Christophe Hondelatte quitte le plateau de Laurent Ruquier

Le journaliste reconverti chanteur n'a pas apparemment pas apprécié les remarques d'Audrey Pulvar et Natacha Polony.

Suivant le vieil adage "mieux vaut prévenir que guérir", Christophe Hondelatte a préféré annoncer sur sa page Facebook qu'il avait quitté en plein tournage le plateau de l'émission de Laurent Ruquier "On n'est pas couchés", plutôt que de laisser les téléspectateurs le découvrir samedi soir. "Mes chers amis/ Je préfère vous le dire le 1er avant que la planète médiatique ne s'empare de "l'affaire"... J'ai quitté le plateau de Laurent Ruquier ce soir (émission de samedi prochain). Les deux pimprenelles de l'émission, et notamment Natacha Polony ont été trés agressives... Je n'ai pas supporté, voilà. Je n'aurais pas du y aller... On ne m'y reprendra plus. Définitivement, je compte plus que jamais sur vous. Banzaiiiiiiiii !" , écrit-il.

Natacha Polony a également réagi. "J'ai expliqué que j'aimais bien l'aspect musical en émettant des réserves sur les textes. J'ai aussi essayé d'analyser sa démarche dans le cadre de sa carrière de journaliste et d'animateur. Je lui ai dit qu'à mon sens, il s'agissait d'une forme de narcissime de notre époque. Mais il a pris ma critique d'une façon extrêmement violente, il s'est énervé immédiatement et a quitté le plateau de Laurent Ruquier". "Je n'en tire aucune fierté. Encore une fois, ce n'était pas volontaire, j'ai été peut-être un peu trop abrupte dans ma critique. Je trouve ça très triste", conclut-elle.

Lu sur Pure médias

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !