Christine Angot au cœur d'une polémique après ses propos sur l'esclavage | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Media
Christine Angot au cœur d'une polémique après ses propos sur l'esclavage
©capture d'écran Youtube / France 2

Déclarations

Christine Angot au cœur d'une polémique après ses propos sur l'esclavage

Dans le cadre de l'émission "On n'est pas couché" ce samedi, Christine Angot a déclaré que l'esclavage était "exactement le contraire" de la Shoah car les esclaves devaient être "en bonne santé".

Lors de l'émission "On n'est pas couché" ce samedi soir, Laurent Ruquier recevait notamment Franz-Olivier Giesbert pour son nouveau livre "Le Schmock" ainsi que Ginette Kolinka, rescapée d'Auschwitz. 

Lors de l'émission, Christine Angot s'est exprimée sur la question de la Shoah : 

"Avec cette histoire de concurrence des mémoires, qui serait une chose vraiment… C’est terrible, il ne faut pas qu’il y ait de concurrence des mémoires, tout ça c’est pareil, tout le monde a souffert et les souffrances sont toutes à égalité. A force de vouloir indifférencier les souffrances des uns et des autres, ça conduit à l’indifférence en fait, de ce qu’a vécu un groupe de personnes ou une personne en particulier".

Les propos polémiques de Christine Angot sont intervenus ensuite sur la question de l'esclavage : 

"Le but avec les Juifs pendant la guerre, ça a bien été de les exterminer, de les tuer, et ça introduit une différence fondamentale, alors qu’on veut confondre avec par exemple l’esclavage et l’esclavage des Noirs envoyés aux États-Unis ou ailleurs, et où c’était exactement le contraire. C’est-à-dire l’idée c’était qu’ils soient en pleine forme, en bonne santé pour pouvoir les vendre et pour qu’ils soient commercialisables. Donc non, ce n’est pas vrai que les traumatismes sont les mêmes, que les souffrances infligées aux peuples sont les mêmes". 

Les propos ont fait beaucoup réagir sur les réseaux sociaux, notamment l'ancien chroniqueur de l'émission "On n'est pas couché", Aymeric Caron. 

"Il semble que Christine Angot a cette fois minimisé la souffrance et la mort liées à la traite des noirs puisque selon elle, les esclaves étaient maintenus en bonne santé (sous-entendu : ils étaient donc bien traités). Ignorance ? Maladresse ? Stupidité ? Une honte en tous cas". 

Huffington Post

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !