Chine : un Néerlandais attend 10 jours sa promise dans un aéroport, il finit hospitalisé pour épuisement | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Un amoureux très patient... (Capture d'écran / Facebook CCTV News)
Un amoureux très patient... (Capture d'écran / Facebook CCTV News)
©

Amoureux éconduit

Chine : un Néerlandais attend 10 jours sa promise dans un aéroport, il finit hospitalisé pour épuisement

Alexander Pieter Cirk et Zhang ont fait connaissance sur un site de rencontre, et s'étaient donné rendez-vous dans la ville de Changsa. Mais tout ne s'est pas passé comme prévu.

Il a attendu. Puis attendu. Puis attendu, encore. Un Néerlandais de 41 ans a fait la Une des journaux chinois après avoir attendu 10 jours dans un aéroport chinois. L'homme pensait qu'il allait retrouver une femme qu'il avait rencontrée en ligne…mais il a fini quasi mort de fatigue et a été hospitalisé.

L'histoire commence de manière plutôt banale. Alexander Pieter Cirk, la quarantaine passée, et Zhang, 26 août, se sont rencontrés en ligne. Après avoir papoté ensemble durant deux mois et bravé le décalage horaire de 6 heures, le Néerlandais décide de prendre l'avion pour rejoindre sa dulcinée, à plus de 8.000 kilomètres de chez lui, à Changsa, dans la province du Hunan.

Un bel élan romantique. Mais qui n'aura pas la fin prévue…. Lorsqu'il arrive à l'aéroport, le Néerlandais ne trouve nulle trace de Zhang, dont on ne connaît que le prénom. Commence une bien longue attente jusqu'à ce que l'homme s'écroule de fatigue. L'affaire a connu un véritable retentissement en Chine lorsque des photos d'Alexander dans le terminal de l'aéroport de Changsa ont circulé sur les réseaux sociaux. Une télévision locale a alors retrouvé la jeune femme, dont le téléphone était éteint parce qu'elle subissait une opération chirurgicale dans une autre ville. 

"Nous avions une vraie relation romantique, mais il a ensuite été plus distant avec moi, explique-t-elle. Un jour, il m'a soudainement envoyé une photo de billets d'avion, mais j'ai cru que c'était une blague. Il ne m'a plus contacté après." 

Depuis, Alexander a repris un avion pour retourner dans son pays. Mais l'histoire finira peut-être bien : Zhang a assuré qu'elle souhaitait le rencontrer une fois qu'elle sera remise de sa convalescence et qu'elle voulait poursuivre la relation qu'elle entretient avec lui. 

Lu sur Le Parisien

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !