Chasse au trésor à Paris : c’est pour (très) bientôt | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Insolite
Jason Buzi va cacher des billets de banque à Paris le week-end du 28 juin
Jason Buzi va cacher des billets de banque à Paris le week-end du 28 juin
©Reuters

Jackpot

Chasse au trésor à Paris : c’est pour (très) bientôt

Après San Francisco, le milliardaire américain Jazon Buzi cachera 2 000 euros en liquide dans les rues de la capitale le week-end du 28 juin, croit savoir Le Parisien.

Après San Francisco, son arrivée était présentie à Paris depuis quelques jours. A en croire un article du Parisien, publié le 18 juin sur son site internet, le milliardaire américain Jason Buzi cachera bien plusieurs billets de banque, en euros, dans les parcs publics parisiens le week-end du 28 juin, probablement dès le samedi. Le montant total éparpillé dans la capitale devrait avoisiner les 2 000 euros croit savoir le quotidien.

Le compte Twitter @HiddenCash doit distiller quelques indices tout au long du week-end.

Jason Buzi n’en est pas à son coup d’essai à ce petit jeu. Ce millionnaire un brin philanthrope, qui a fait fortune dans l'immobilier en Californie, a déjà organisé cette chasse au trésor à San Francisco et à Los Angeles, et bientôt en Grande-Bretagne, à Londres.

Mais à Paris, il risque de se heurter aux autorités françaises, qui envisagent de faire interdire cette chasse au trésor. En début de semaine, Bernard Boucault, le préfet de police de Paris a d’ailleurs froncé les sourcils : "Si l'organisateur n'y renonce pas (...) l'hypothèse d'une interdiction est actuellement à l'étude", "dès lors que les modalités de cette opération, sur lesquelles nous ne disposons d'aucune précision aujourd'hui, laisseraient craindre le moindre risque de trouble à l'ordre public".

Car il existe un précédent dans la capitale. En 2009, une entreprise avait voulu distribuer des billets de banque sur le Champ de Mars avant que la préfecture de police de Paris ne l'interdise finalement au dernier moment en raison de la trop forte affluence, ce qui avait déclenché quelques incidents.

Lu sur leparisien.fr

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !