Céline Dion dévoile les souhaits de son mari : "René veut mourir dans mes bras" | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
People
Avant leur mariage en 1994, René a d'abord été son manager dans les années 1980.
Avant leur mariage en 1994, René a d'abord été son manager dans les années 1980.
©

Confessions

Céline Dion dévoile les souhaits de son mari : "René veut mourir dans mes bras"

La chanteuse doit faire son grand retour sur scène au Caesar's Palace de Las Vegas le 27 août prochain, après un an sans concert.

Dans un entretien accordé au quotidien USA Today, Céline Dion raconte avec tristesse la maladie de son mari René Angelil, 73 ans, frappé par un cancer de la gorge, et aujourd'hui proche de la mort. La chanteuse se confie sur la difficulté de cette épreuve, alors qu'elle doit faire son grand retour sur scène au Caesar's Palace de Las Vegas le 27 août prochain, après un an sans concert.

Céline Dion avait décidé d'annuler toutes ses dates pour rester auprès de son mari. " Toute ma peine, c'était l'an dernier. Je ne voulais pas être ici au départ. Je n'en ai pas besoin  (…) Ne me comprenez pas mal, j'aime chanter pour les gens, mais j'ai des priorités" explique-t-elle. 

"C'est le seul petit ami que j'ai eu (…). Quand ça va me frapper, ça va me frapper. Mais mon plus gros travail, c'est de dire à mon mari : ça va aller, je vais prendre soin de nos enfants. Tu nous regarderas d'ailleurs (...) Nous avons souvent demandé aux médecins s'ils pouvaient nous dire combien de temps nous avions : trois semaines, trois mois ?" raconte Céline Dion, aujourd'hui âgée de 47 ans.

Avant leur mariage en 1994, René a d'abord été son manager dans les années 1980, alors que la chanteuse était âgée de seulement 12 ans. 

Lu sur Le Point

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !