Carla Bruni-Sarkozy met la pression sur Naïve, sa maison de disques | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
People
Carla Bruni-Sarkozy pourrait quitter la maison de disques qui l'a fait connaître
Carla Bruni-Sarkozy pourrait quitter la maison de disques qui l'a fait connaître
©

Y'a quelqu'un qui va partir

Carla Bruni-Sarkozy met la pression sur Naïve, sa maison de disques

Carla Bruni-Sarkozy songerait à quitter sa maison de disques, Naïve. D’après l'agent de la chanteuse, les difficultés économiques du label handicaperaient le nouvel album de la femme de Nicolas Sarkozy.

Les négociations débutent fort entre Carla Bruni-Sarkozy et Naïve. Et c'est l'agent de l'ex-Première dame qui envoie la première estocade.  «Nous ne savons pas encore à ce jour avec qui Carla travaillera» , a-t-il lancé lors d'un entretien avec le magazine Challenges. La source du conflit serait la stratégie de la maison de disques qui souffre d'un contexte économique très délicat. Du coup, cela l'empêcherait de promouvoir correctement ses artistes. A titre d'exemple, la chanteuse devait absolument atteindre 500.000 exemplaires vendus de son album Comme si de rien n'était pour prolonger le bail avec Naïve.

Or, l'objectif n'a pas été atteint et Carla Bruni-Sarkozy penserait à aller voir ailleurs. Hors de question pour Patrick Zelnik. Le président de Naïve a affirmé dans les colonnes du Figaro son souhait de reconduire l'ancienne Première dame. Il a avoué que collaborer avec elle avait été très compliqué. Désormais, il plaisante en disant : "si une artiste devient première dame, elle devrait renégocier son contrat". Le bras de fer est engagé et, du coup, le nouvel album de la chanteuse tarde à voir le jour. Sa sortie ne cesse d'être repoussée. Annoncé pour le printemps 2012, il a été décalé pour cause d'élection présidentielle. L'album devait alors être dans les bacs cet automne mais, là encore, l'incertitude demeure. L'agent de Carla Bruni-Sarkozy parle même d'une sortie au printemps 2013.

Pour rappel, Carla Bruni-Sarkozy est engagée avec la maison de disques depuis 2002, date à laquelle sa carrière a été lancée. Ce fût d'ailleurs la seule année bénéficiaire de Naïve lorsque Quelqu'un qui m'a dit s'écoulait à plus d'un million d'exemplaires. Aujourd'hui, les pertes s'élèveraient à plus de deux millions d'euros.

Lu sur Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !