Cannabis : en fumer quand on est adolescent provoque des anomalies cérébrales permanentes | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Santé
Fumer du cannabis régulièrement avant 16 ans peut augmenter le risque de développer des troubles psychiatriques graves.
Fumer du cannabis régulièrement avant 16 ans peut augmenter le risque de développer des troubles psychiatriques graves.
©Reuters

Tu fais tourner ?

Cannabis : en fumer quand on est adolescent provoque des anomalies cérébrales permanentes

La consommation régulière de marijuana avant 16 ans peut aussi augmenter le risque de développer des troubles psychiatriques graves comme la schizophrénie.

Voilà qui pourrait dissuader certains jeunes de fumer des joints. Selon une étude de l'université de médecine du Maryland (Etats-Unis), consommer régulièrement du cannabis lorsqu'on est adolescent provoque des anomalies cérébrales durables. Cela augmente aussi le risque de développer des troubles psychiatriques graves comme la schizophrénie (c'est particulièrement vrai chez les personnes qui ont des prédispositions génétiques aux maladies mentales).

Pour en arriver à cette conclusion, les scientifiques ont exposé des jeunes souris à de faibles doses de THC pendant 20 jours. Ils ont ensuite constaté qu'une fois adultes, ces mêmes souris présentaient d'importantes déficiences cognitives. Même exposés à des doses très faibles et sur une courte période, les rongeurs souffraient d'anomalies cérébrales persistant à l'âge adulte.

Lu sur The Daily Mail

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !