Canal + : Cyrille Eldin va remplacer Yann Barthès à la tête du Petit Journal | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Media
Canal + : Cyrille Eldin va remplacer Yann Barthès à la tête du Petit Journal
©Capture d'écran Youtube

Mercato

Canal + : Cyrille Eldin va remplacer Yann Barthès à la tête du Petit Journal

Selon une information d'Europe 1, le chroniqueur et comédien aura la lourde tâche de faire oublier l'actuel animateur de l'émission satirique.

Un impertinent pour succéder à un autre impertinent. Selon des informations d'Europe 1, Cyrille Eldin va prendre la place de Yann Barthès aux commandes de l'émission Le Petit Journal.

La chaîne cryptée (et qui espère bien le devenir de plus en plus) a donc choisi de faire dans la promotion interne. Agé de 43 ans, Cyrille Eldin fait en effet partie des "anciens". Le comédien et chroniqueur,  a débuté à Canal + dans les années 2000 avec Stéphane Bern et l'émission 20 heures 10 pétantes. En 2012, il a rejoint l'équipe du Supplément, où il se distingue depuis par des interviews politiques particulièrement décalées. Il avait déjà remplacé Yann Barthès en mars dernier, lorsque l'animateur s'était absenté pour soigner une grippe.

Bien que l'émission soit relativement récente, le Petit Journal est devenu un véritable poids-lourd de la chaîne dirigée par Vincent Bolloré, avec des audiences plutôt flatteuses... mais en baisse. Après avoir atteint 1,8 million de fans par jour en 2013-2014 puis 1,6 million en 2014-2015, Le Petit Journal a perdu près de 400.000 téléspectateurs cette année. L'émission devait en effet gérer son nouvel horaire (20h10 au lieu de 20h25)et la suppression des Guignols en clair, qui tiraient son audience, et la chute de l'audience du Grand Journal, diffusé juste avant.

De son côté, Yann Barthès a annoncé qu'il quittait Canal+ pour rejoindre le groupe TF1 et TMC où il devrait présenter une émission baptisée Le Nouveau Quotidien.

Lu sur Europe 1

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !