Camilla Parker Bowles a été choquée par l’attitude de Joe Biden, victime de flatulences, lors de la COP26 à Glasgow | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Le président américain Joe Biden s'exprime lors d'une conférence de presse lors de la COP26 à Glasgow, le 2 novembre 2021.
Le président américain Joe Biden s'exprime lors d'une conférence de presse lors de la COP26 à Glasgow, le 2 novembre 2021.
©BRENDAN SMIALOWSKI / AFP

« Fartgate »

Camilla Parker Bowles a été choquée par l’attitude de Joe Biden, victime de flatulences, lors de la COP26 à Glasgow

Selon des informations du Daily Mail, Camilla Parker Bowles, l’épouse du Prince Charles, ne se remet pas de l’attitude de Joe Biden lors d’une conversion qu’elle a eue avec lui lors de la COP26. Camilla aurait entendu « un pet long et bruyant, impossible à ignorer ».

L’épouse du Prince Charles, Camilla, ne se remet pas de l’attitude de Joe Biden lors d’une conversion qu’elle a eue avec lui lors de la COP26, selon la rédaction du Daily Mail. Le président américain a rencontré Camilla Parker Bowles, la duchesse de Cornouailles, et différents membres de la famille royale lors d'une réception à la Kelvingrove Art Gallery pour marquer la soirée d'ouverture du sommet, en présence de dirigeants mondiaux.

Selon des indiscrétions du Daily Mail, Camilla a découvert avec stupeur que le président américain était victime de flatulences, lors d’une discussion. Camilla Parker-Bowles aurait entendu « un pet long et bruyant, impossible à ignorer ». La duchesse aurait rougi en découvrant que Joe Biden était ainsi indisposé. Selon une source au Mail on Sunday, « Camilla n'a pas arrêté d'en parler ».

La flatulence présumée – dont l'affirmation non vérifiée a rapidement commencé à se répandre sur Twitter, où elle a été surnommée « fartgate » – est survenue quelques heures après que Joe Biden se soit excusé pour la décision de Donald Trump de se retirer de l'Accord de Paris dans le cadre de la lutte contre le réchauffement climatique.

Daily Mail

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !