Caitlyn Jenner confirme avoir eu recours à l'ablation de son pénis | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
People
Caitlyn Jenner confirme avoir eu recours à l'ablation de son pénis
©Capture écran

Confessions

Caitlyn Jenner confirme avoir eu recours à l'ablation de son pénis

"L'opération a été un succès, non seulement je me sens très bien mais je me sens surtout libérée. Ce n'est qu'un pénis. Cela n'a aucune utilité pour moi si ce n'est, comme je l'ai déjà dit, la possibilité de faire pipi dans les bois...", écrit notamment l'ancien sportif olympique dans son autobiographie.

Dans sa biographie intitulée "The Secrets of My Life" (Les secrets de ma vie), Caitlyn Jenner évoque son changement de sexe, et confirme pour la première fois avoir subi une ablation de son pénis. Cet ouvrage autobiographique, à paraître le mardi 25 avril, a déjà été consulté par le site américain "Radar Online", qui en a dévoilé certains extraits. 

"L'opération a été un succès, non seulement je me sens très bien mais je me sens surtout libérée. Ce n'est qu'un pénis. Cela n'a aucune utilité pour moi si ce n'est, comme je l'ai déjà dit, la possibilité de faire pipi dans les bois... Et j'en ai aussi marre de devoir le cacher en arrière à chaque fois. Je vais vivre de façon authentique pour la première fois de ma vie. Je vais retrouver l'enthousiasme de la vie que je n'ai plus connu depuis les Jeux olympiques, il y a trente-neuf ans", confie notamment l'ancien sportif olympique. 

"Je vous le dis parce que je crois en la sincérité. Donc vous pouvez tous arrê­ter de me regar­der fixe­ment. Vous vouliez savoir, maintenant vous savez. C'est pourquoi, c'est la première et la dernière fois que j'en parlera", écrit également Caitlyn Jenner. 

Lu sur Paris Match

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !