Burger King à Saint-Lazare : le fast-food revient à Paris en décembre | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Consommation
Burger King va revenir à Paris
Burger King va revenir à Paris
©Reuters

Double Whopper

Burger King à Saint-Lazare : le fast-food revient à Paris en décembre

Il s'agira du troisième après ceux de Marseille, qui a ouvert en décembre dernier, et de Reims, qui ouvrira cet été.

Grande nouvelle pour tous ceux et toutes celles qui militent pour le retour de cette institution du burger dans la capitale. Burger King devrait effectuer en grande pompe son arrivée à l'intérieur du centre commercial situé au cœur de la gare Saint-Lazare, dès le mois de décembre selon les informations du Figaro. Ainsi, il deviendrait le troisième Burger King de France. Le premier a été inauguré à Marseille en décembre dernier alors que le deuxième ouvrira ses portes à Reims cet été.

D'après Le Figaro, le fast-food sera précisément situé à côté du Starbucks et en face du kiosque Relay au niveau des lignes de chemin de fer. C'est probablement l'incroyable succès du Burger King localisé à l'aéroport de Marseille, ouvert en décembre dernier, qui a incité la direction à accélérer son retour dans la capitale. Alors que la direction avait tablé sur 1 200 clients par jour, elle a eu la surprise de dépasser les 1 500. "Il y a beaucoup de clients qui viennent spécialement à l'aéroport le soir et le week-end pour déjeuner ou dîner chez Burger King", explique-t-on dans l'aéroport sur les colonnes du Figaro. A l'instar de ses grandes sœurs, l'établissement parisien sera exploité par l'Italien Autogrill, qui dispose de la franchise américaine en France et en Europe.

Pour rappel, Burger King était déjà présent en France mais s'était retiré seize ans auparavant avec la concurrence de McDonald's et de Quick. Nul doute que les Parisiens vont se bousculer pour inaugurer le prochain fast-food en décembre prochain.

Lu sur Le Figaro

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !