Brésil : un topless collectif sur la plage de Rio pour lutter contre la répression | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Insolite
Brésil : un topless collectif sur la plage de Rio pour lutter contre la répression
©

La lutte commence

Brésil : un topless collectif sur la plage de Rio pour lutter contre la répression

La plage d'Ipanema va accueillir ce mouvement de protestation organisée pour lutter contre l'interdiction du topless.

Le 21 décembre marquera le début de l'été austral au Brésil. Une journée qui sera consacrée à un topless collectif sur la plage d'Ipanema, à Rio de Janeiro. LeToplessaço est un événement organisé à l'initiative d'Ana Rios, une jeune femme de 23 ans, spécialisée dans la production d'événements et militante des droits de l'homme. L'objectif  st de mettre en œuvre "un été sans marques et sans hypocrisie", a-t-elle expliqué à O Dia.

Plus de 2 000 personnes ont d'ores et déjà confirmé leur présence via Facebook. Contrairement aux apparences, le Toplessaço n'est pas un rassemblement dans le but d'exhiber des poitrines mais bien un événement militant. L'actrice Christina Flores a en effet été récemment interpellée par la police pour "attentat à la pudeur" parce qu'elle posait topless pour des photos sur la plage. Le topless est interdit à Rio.

Des hommes ont décidé de participer à l'événement par "solidarité" envers les femmes. Ana Rios espère étendre son mouvement à d'autres plages de Rio : "Cette attitude puritaine au Brésil m'a toujours semblé étrange alors qu'au moment du Carnaval, on voit des femmes nues partout, sur les couvertures des magazines, dans les kiosques à journaux".

Lu sur O Dia

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !