Brad Pitt se serait soumis à un dépistage de drogues suite aux accusations d'Angelina Jolie | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
People
Brad Pitt se serait soumis à un dépistage de drogues suite aux accusations d'Angelina Jolie
©REUTERS/Shannon Stapleton

Transparence

Brad Pitt se serait soumis à un dépistage de drogues suite aux accusations d'Angelina Jolie

L'actrice accuserait son mari d'avoir été sous l'influence de l'alcool et de la marijuana ces derniers mois.

Entre Angelina Jolie et Brad Pitt, la guerre ne fait que commencer. Brad Pitt aurait été accusé par sa future ex-femme d'avoir élevé la voix sur leur fils Maddox mais surtout d'avoir consommé beaucoup d'alcool et de marijuana ces derniers mois, selon les papiers officiels de la demande de divorce entamée par l'actrice.

D'après une source proche des enquêteurs citée par le site TMZ, Brad Pitt aurait accepté la semaine dernière de donner un échantillon urinaire pour prouver qu'il n'a rien à cacher auprès de la DCFS, l'agence gouvernementale qui protège les enfants et les familles. Ainsi, il voudrait démontrer que les déclarations d'Angelina Jolie sont "exagérées." Les enquêteurs pourront savoir si le père de famille a consommé de la drogue ou bu de l'alcool dans les heures qui ont précédées son prélèvement qu'il n'était en aucun cas obligé de fournir. 

"Il est conscient de la gravité des accusations et veut être débarrassé de ces accusations de mauvais traitements avant de les revoir. Il pense que les accusations vont être abandonnées. Les enfants demandent à voir Brad, donc il espère les voir la semaine prochaine", a expliqué une source sur le site du Daily Mail. 

 
Lu sur Closer

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !