Brad Pitt et Angelina Jolie ont décidé de mettre un frein à leur carrière | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
People
Brad Pitt et Angelina Jolie ont décidé de mettre un frein à leur carrière
©Reuters

Brangelina

Brad Pitt et Angelina Jolie ont décidé de mettre un frein à leur carrière

Les deux stars veulent profiter de leurs enfants et ne rien rater de leur éducation.

Après un divorce très médiatisé et rythmé par des accusations, des manipulations, des coups bras ou encore un combat pour la garde des enfants, Brad Pitt et Angelina Jolie auraient fini par trouver un certain équilibre. Brad a commencé une thérapie et a arrêté de boire, Angie l'a laissé revoir ses enfants et aurait trouvé un nouveau compagnon. Selon le site américain Hollywood Life, ils ont même décidé de mettre un frein à leur carrière pour profiter de leurs enfants et ne rien rater de leur éducation.

"Ils sont parents d’abord, stars à Hollywood ensuite"

"Brad et Angelina ont pris la décision de stopper les tournages et de ne pas s’éloigner trop loin de la maison pendant de longues périodes", annonce un proche du couple. "Les enfants sont tout pour Brad et Angelina. Ils sont parents d’abord, stars à Hollywood ensuite", explique cette même source. "Ils s’engagent à leur donner la meilleure éducation possible et une enfance aussi normale que possible compte tenu des circonstances". En effet, les petits ont beaucoup souffert de la séparation de leurs parents et de leur absence lors des tournages. Cette pause durerait plusieurs semaines puisque Brad Pitt devrait jouer dans la suite de "World War Z" et Angelina Jolie dans la suite de "Maléfique". 

>>> À lire aussi : Pourquoi la sensibilisation au dépistage du cancer du sein par Angelina Jolie a ruiné les efforts de prévention des institutions de santé

Lu sur Paris Match

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !