Bonne nouvelle (pour la croissance) : en 2016, plusieurs jours fériés tombent un dimanche | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Société
Bonne nouvelle (pour la croissance) : en 2016, plusieurs jours fériés tombent un dimanche
©Reuters

Le travail, c'est la santé

Bonne nouvelle (pour la croissance) : en 2016, plusieurs jours fériés tombent un dimanche

Et en plus, il faudra travailler un jour de plus en février, année bissextile oblige.

Souvenez-vous de mai 2015 : un pont le weekend du 1er, un pont la semaine suivante... Cette année, rien de tout cela ! Le calendrier 2016 ne fera pas de cadeaux aux travailleurs : le 1er mai, le 8 mai et le 25 décembre tomberont... un dimanche. Soit trois jours "perdus" sur les onze jours fériés que compte le calendrier français.

Voici le calendrier complet de l'année, afin de prévoir vos ponts et weekends prolongés :

- Vendredi 1er janvier 2016, jour de l'an
Lundi 28 mars 2016, lundi de Pâques
Dimanche 1er mai 2016, Fête du Travail
Dimanche 8 mai 2016, armistice 1945
Jeudi 5 mai 2016, fête de l'Ascension
Lundi 16 mai 2016, lundi de Pentecôte
Jeudi 14 Juillet 2016, fête nationale
Lundi 15 août 2016, Assomption
Mardi 1er novembre 2016, Toussaint
Vendredi 11 novembre 2016, Armistice 1918
Dimanche 25 décembre 2016, Noël

Comme si cela ne suffisait pas, il faudra travailler un jour de plus en février, le lundi 29. 

Mais si les adeptes de grasses matinées se désolent, les économistes, eux, sont à la fête : ce surcroît d'activité devrait permettre d'engranger 0,11% de croissance supplémentaire. 

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !