Bob l'éponge bientôt expulsé d'Ukraine | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Culture
Bob l'éponge devrait être interdit en Ukraine. Il est accusé de faire la promotion de l'homosexualité.
Bob l'éponge devrait être interdit en Ukraine. Il est accusé de faire la promotion de l'homosexualité.
©

Provoc'

Bob l'éponge bientôt expulsé d'Ukraine

Jugée coupable de développer l'homosexualité, la diffusion et l'image de Bob l'éponge est proche d'être interdite en Ukraine. D'autres films sont aussi menacés.

Les autorités ukrainiennes n'ont apparemment rien compris au dessin animé Bob l'éponge. Non Bob l'éponge n'est pas en couple avec Patrick l'étoile de mer. Son créateur répète sur tous les toits qu'il est asexué. Peu importe ! Pour un crime qu'il n'a pas commis le petit personnage est tout proche de se faire expulser d'Ukraine. Ainsi le commission nationale ukrainienne chargée de la protection de la moralité publique a jugé le comportement des deux compères clairement inacceptable.

Selon le journal local Ukrainskaya Pravda, cette dernière s'est fait un avis d'après un rapport publié sur le site d'un petit groupe catholique surnommé «Family Under the Protection of the Holy Virgin» («La famille sous la protection de la Sainte Vierge»). Ce groupe avance que Bob l'éponge et ses copains développent l'homosexualité et nuisent aux enfants. L'étude cite même une psychologue qui affirment qu'après avoir regardé un épisode du dessin animé, "les enfants font des grimaces devant les adultes qu'ils ne connaissent pas, éclatent de rire et répètent de manière effrontée des phrases qui n'ont pas de sens". 

Bob n'est pourtant pas seul sur la liste des programmes à bannir représentant "une réelle menace pour les enfants". Family Guy, les Simpsons, Futurama  et même Télétubbies sont aussi visés.  "Dans la vraie vie, les garçons ont très rarement envie de porter des vêtements de filles!", affirme le rapport à leur encontre.

 

Lu sur Têtu.com

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !