Blake Lively nue : C'était bien elle ! | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
People
Blake Lively nue :
C'était bien elle !
©

Gossip

Blake Lively nue : C'était bien elle !

Les représentants de la star ont démenti. Mais le hacker, cruel, a répliqué.

[Mise à jour le 03/06 à 15h10]

Désolé Blake...

Le hacker vient d'infliger un sérieux camouflet à la star et à ses représentants, qui avaient démenti que l'authenticité des photos d'elle circulant sur Internet. Le petit pervers a répliqué avec une nouvelle salve de clichés, beaucoup plus nets et dénudés, qui ne laissent plus aucun doute sur l'identité de la jeune fille nue. 

BuzzFeed propose l'ensemble des clichés olé-olé de la star de Gossip Girl.

Sur toutes les photos, le pirate a écrit en lettres rouge un message très distingué : "Bien sûr, chers représentants de Blake, ces photos sont totalement fausses. On vous croit vraiment, vraiment. Vous en voulez plus ? Au fait, merci pour les branlettes"

[Mise à jour le 01/06 à 17h50]

Les fans de Gossip Girl et les petits pervers n'avaient pas manqué l'arrivée sur Internet de photos nues d'une jeune fille blonde ressemblant de manière troublante à Blake Lively. De là à lancer une rumeur, il n'y avait qu'un pas, vite franchi par des sites people américains.

Mercredi, les représentants de l'actrice ont repris les choses en main en publiant un communiqué un brin menaçant relayé par Celebuzz :

"Les photos de Blake Lively qui viennent de faire surface sur différents sites comme Perez Hilton ou Zap2it.com sont à 100 % des fakes. Blake n'a jamais pris des photos dénudées d'elle-même. Blake poursuivra en justice la publication qui a été la première à publier ces photos, et tout autre support qui les republie de quelque manière que ce soit."

Outre le succès de sa série, Blake Lively est encore plus scrutée par la presse people depuis qu'elle semble vivre une idylle avec l'acteur Leonardo DiCaprio. 

Lu sur Celebuzz

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !