Bill Clinton en pleine polémique suite à des propos sur Monica Lewinsky | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Bill Clinton en pleine polémique suite à des propos sur Monica Lewinsky
©STAFF / AFP

Un président ne devrait pas dire ça

Bill Clinton en pleine polémique suite à des propos sur Monica Lewinsky

L’ancien président est en pleine tourmente suite à une interview au « Today Show » lors d’une question au sujet de sa possible démission, à l'époque, dans le cadre de l’affaire Monica Lewinsky.

L’ancien président américain Bill Clinton a révélé dans une interview qu’il ne s’était jamais personnellement excusé auprès de Monica Lewinsky. Bill Clinton était sur le plateau du Today show ce lundi afin de faire la promotion de son prochain livre, « The President Is Missing ». Il semblait visiblement très gêné en passant sur le grill des questions sur le mouvement #MeToo.  

Alors qu’on lui demandait s’il aurait dû démissionner, Clinton a répondu qu’il avait « fait le bon choix » et qu’il avait « défendu la Constitution » en restant malgré la procédure de mise en accusation, d’ « impeachment ».
L’ancien leader démocrate a expliqué que, s'il avait été président en pleine ère #MeToo, il n'aurait pas réagi différemment. L'époux d'Hillary Clinton a clairement dit « apprécier le mouvement #MeToo », estimant qu'il « aurait dû arriver avant ». Bill Clinton a expliqué ne pas avoir aujourd'hui de « ressenti différent » sur sa relation avec Monica Lewinsky, entre 1995 et 1996. L’ancien président n'aurait pas réagi aujourd'hui autrement, malgré cette importante libération de la parole des femmes. Bill Clinton est resté sur la défensive sur son bilan sur l’égalité homme-femme et a accusé le journaliste de ne pas avoir compris l’affaire Lewinsky.
L’ancienne stagiaire à la Maison Blanche Monica Lewinsky a indiqué, dans une interview à Vanity Fair en mars, que le mouvement #MeToo lui avait permis de ré-évaluer sa liaison avec le président américain : 
« Clinton était mon patron. Il était l’homme le plus puissant de la planète. Il était mon aîné de 27 ans (...) Il était, à l’époque, au sommet de sa carrière alors que j’occupais alors mon tout premier travail à la sortie de l’université ».
Bill Clinton est donc critiqué pour avoir révélé lundi ne s'être jamais excusé personnellement auprès de son ancienne maîtresse, Monica Lewinsky, arguant qu'il l'avait fait « devant tout le monde ». 
« Je n'ai pas parlé avec elle, non, je n'ai jamais parlé avec elle. Mais j'ai dit publiquement à plusieurs reprises que j'étais désolé, c'est très différent. Les excuses étaient publiques. Je me suis senti affreusement mal à l'époque! Et j'en ai pris mon parti. Personne ne croit que je m'en suis sorti sans payer le prix! En quittant la Maison-Blanche, j'étais endetté à hauteur de 16 millions de dollars ».
L’affaire Lewinsky vient donc de nuire une nouvelle fois à l’image de Bill Clinton en plein mouvement #MeToo et dans le cadre du combat contre les violences faites aux femmes et pour l’égalité femme-homme. La campagne promotionnelle du nouveau livre de l’ancien locataire de la Maison Blanche vient donc d’être torpillée par cette interview désastreuse  et les propos de Bill Clinton au Today Show. 
Lu sur The Daily Beast

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !