Bientôt des lentilles de contact capables de prendre des photos ? | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Consommation
Ces scientifiques sont les premiers à avoir créé un matériel flexible et transparent capable d’être utilisé sur les lentilles.
Ces scientifiques sont les premiers à avoir créé un matériel flexible et transparent capable d’être utilisé sur les lentilles.
©Reuters

Futur

Bientôt des lentilles de contact capables de prendre des photos ?

Des scientifiques sud-coréens ont réussi à mettre au point des électrodes qui, installées sur des lentilles de contact, pourraient nous offrir de nouvelles perspectives...

Des scientifiques sud-coréens ont mis au point des lentilles de contact qui, affublées de diodes électroluminescentes (LED), pourraient bien nous permettre par la suite de stocker des données et même de prendre des photographies.

Les chercheurs de l'Ulsan National Institute of Science & Technology ont en effet associé du graphène et des nanofils en argent pour former un électrode fin, solide et transparent capable de s'étirer à souhait.

Le graphène est bien connu pour ses propriétés électriques uniques et son excellente flexibilité mécanique alors que les nanofils en argent sont eux recherchés pour leur performance en terme de résistance. La combinaison des deux matériaux permettrait ainsi de surmonter les faiblesses liées à chacun des matériaux.

Ces scientifiques sud-coréens sont les premiers à avoir créé un matériel flexible et transparent capable d’être utilisé sur les lentilles de contact. Ces nouvelles électrodes pourraient ainsi nous permettre de prendre des clichés, de recevoir des messages et de stocker des données. Le futur est peut-être plus proche de nous qu'on ne le pensait...

Lu sur Dailymail

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !