Aromafork : la fourchette qui apprend à goûter | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Insolite
La fourchette du futur arrive bientôt dans vos assiettes
La fourchette du futur arrive bientôt dans vos assiettes
©MoleculR

Nouveauté

Aromafork : la fourchette qui apprend à goûter

Cet ustensile de cuisine, prochainement commercialisé, va révolutionner le monde de la cuisine.

Mesdames, Messieurs, les gourmets, tous à vos fourchettes ! Un nouvel ustensile de cuisine révolutionnaire va bientôt être commercialisé. En effet, l'Aromafork, c'est son nom, est la fourchette car elle diffuse une saveur particulière à chaque bouchée. Comme l'indique le Daily Mail, ce couvert peut recréer en bouche 21 parfums différents. Du litchi, au basilic, en passant par l'amande, le wasabi ou encore la fraise, la menthe et la coriandre, l'Aromafork devrait réjouir plus d'un chef.

Le concept est simple, cette fourchette libère un flot d’arômes à l’inhalation. Concrètement; selopn le site Business Wire qui détaille le produite, "une pastille de papier diffuseur est insérée dans la fourchette et imbibée d’un arôme liquide concentré dont les composantes volatiles seront diffusées au moment de l’absorption". Dès lors, si vous avez oublié d'assaisonner votre repas ou que vous souhaitez multiplier les goûts, l'Aromafork est pour vous puisque cette fourchette permet de combiner les saveurs.

"L’idée de départ était de partir de la fourchette traditionnelle pour inventer un ustensile optimisé qui intensifierait l’expérience gustative en libérant un puissant flot d’arômes en bouche – mais nous nous sommes vite aperçus que l’Aromafork avait tout le potentiel requis pour devenir le parfait outil d’apprentissage gustatif !", a expliqué au Business Wire, Jonathan Coutu, le créateur de ce produit. Tout un programme.

Lu sur le Daily Mail

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !