Après un voyage de 5 ans, la sonde Juno est arrivée à Jupiter | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
International
Un cliché du 4 juillet 2016 de la dernière vue prise par la sonde Juno, avant que ses instruments ne soient mis en veille pour sa mise en orbite autour de Jupiter, à plus de 5 millions de kilomètres de la planète.
Un cliché du 4 juillet 2016 de la dernière vue prise par la sonde Juno, avant que ses instruments ne soient mis en veille pour sa mise en orbite autour de Jupiter, à plus de 5 millions de kilomètres de la planète.
©NASA/JPL-Caltech/SwRI/MSSS

Réussite

Après un voyage de 5 ans, la sonde Juno est arrivée à Jupiter

La sonde américaine vient d'entrer en orbite autour de la planète ce mardi à 5h54, heure française. Ses premières photos sont attendues dès la fin août.

Elle vient de parcourir près de 3 milliards de kilomètres pour arriver jusqu'à Jupiter. A son arrivée, la sonde Juno s'est immédiatement tournée vers le soleil, ce qui lui permettra d'emmagasiner de l'énergie.

Sa mission, qui devrait durer un an et demi : comprendre de quoi est composé l'intérieur de Jupiter, la plus grande planète de notre système solaire, ce qui pourrait donner des indices sur le commencement de ce dernier.

Juno devrait aussi analyser l'atmosphère de Jupiter, pour savoir entre autres si elle contient de l'eau. Par ailleurs, elle étudiera le champ magnétique de Jupiter, une planète au diamètre moyen de 142 984 km, soit 1.300 fois la Terre. Ces informations sont fournies par le Centre national d'études spatiales (CNES) qui suit de près l'aventure de Juno, qui va explorer Jupiter sous toutes ses coutures.

A bord de la sonde, trois petits passagers : des figurines LEGO en aluminium à l'effigie des personnages de Jupiter, Junon et Galilée.

Juno pèse 3,6 tonnes, et se propulse à l'énergie solaire pour atteindre une vitesse de 64 km/seconde. La sonde a allumé son moteur vers 5h20, heure française, avant de freiner sa course et de s'insérer dans une orbite de 53 jours.

Lire aussi : L'histoire de Juno, la sonde de la Nasa qui arrive sur Jupiter après une odyssée de cinq ans

Lu sur Reuters

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !