Anne Roumanoff imite Taubira : l’humoriste a eu la ministre au téléphone | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
Anne Roumanoff imite Taubira : l’humoriste a eu la ministre au téléphone
©Capture d'écran

Fin de polémique

Anne Roumanoff imite Taubira : l’humoriste a eu la ministre au téléphone

Dans "Samedi Roumanoff" sur Europe 1, elle est revenue sur les attaques qu'elle a subies cette semaine.

Depuis une semaine, Anne Roumanoff est dans la tourmente. Dans "Vivement Dimanche" sur France 2, elle a imité Christiane Taubira en reprenant l'accent africain. Une imitation qui n'a pas plu aux internautes et à certains téléspectateurs. Un sketch qui n’a pas plus au grand public qui l’a taxé de raciste. Si l’humoriste était déjà revenue sur le sujet en début de semaine, elle en a rajouté une couche ce samedi. Ainsi, dans l’émission qu’elle anime sur Europe 1, Anne Roumanoff a tenu à mettre fin à la polémique.


Anne Roumanoff - Quelle semaine ! by Europe1fr

Dans sa chronique, elle revient avec humour sur cette semaine éprouvante comme le relaie le Huffington Post. "Quelle semaine j'ai vécue. J'ai eu l'impression d'être passée dans une machine à laver en position essorage, d'être broyée dans un mixeur. Comme vous le voyez, je suis en compote façon smoothie. J'avoue, j'ai connu des semaines plus paisibles dans ma vie. Pour ceux qui n'auraient pas allumé Internet cette semaine, j'ai été accusée de racisme pour avoir imité Christiane Taubira avec un accent approximatif pendant 18 secondes".

Et Anne Roumanoff de conclure en révélant qu'elle a pu parler au téléphone avec Christiane Taubira ": "Et finalement, toute cette histoire m'a permis de discuter avec une femme formidable. Une femme bienveillante et élégante, Christiane Taubira, qui m'a dit, et là je ne fais pas d'accent: 'Ne vous inquiétez pas Anne. Tout ça est éphémère'".

Dans l'émission "C à vous" diffusée vendredi sur France 5, l’humoriste avait aussi expliqué "ne pas regretter" son sketch. « Pour moi, l’humour ça doit rassembler, ça ne doit pas diviser. Puisque ça a blessé des gens, qu’ils se rassurent, je ne ferai plus ça. Ce n’est même pas quelque chose que je fais sur scène, c’est 25 secondes d’un truc. Je ne le ferai plus, basta », a-t-elle expliquée avant de refuser de présenter des excuses. : « Je ne vais pas non plus m’excuser d’avoir fait ça ! ».

Lu sur Le Huffington Post

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !