Android : supprimer l'application Facebook pourrait économiser 20% de batterie | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
High-tech
Android : supprimer l'application Facebook pourrait économiser 20% de batterie
©Reuters

Optimisé

Android : supprimer l'application Facebook pourrait économiser 20% de batterie

Plusieurs experts ont fait des tests sur la plateforme de Google. Supprimer l'application Facebook améliore sensiblement les performances.

Apparemment, l'application Facebook sur le système d'exploitation Android n'est pas extrêmement optimisée. Selon un test indépendant par Tech World Zone, supprimer l'application de votre systèmé améliore significativement les performances de l'appareil, à la fois en termes de rapidité et de batterie. Sur un Huawei Nexus 6P, la performance de la batterie augment de 20%. 

Ce test fait suite à un article d'un expert, Russell Holly, sur le site Android Central, qui avait déjà détaillé de nombreux problèmes avec l'application du site de réseau social. Depuis, sur le forum Reddit, de nombreux utilisateurs confirment la découverte. L'application Facebook utilise de nombreux services du système d'exploitation, et fonctionne toujours en arrière-plan, ce qui est très consommateur de ressources. 

Ce n'est pas la première fois que Facebook a des problèmes avec Android. Chris Cox, directeur technique de l'entreprise, les avait reconnus par le passé et avait même donné instruction à son équipe, qui utilise majoritairement des iPhones, de passer à Android pour faire eux-même l'expérience des problèmes et de l'application pour pouvoir mieux les réparer. 

Est-ce que supprimer Facebook de votre Android vous donnera les mêmes bénéfices ? Ce n'est pas sûr, tellement il existe de variétés d'Android et d'appareils sur lesquels le système tourne. Mais ça mérite peut-être d'essayer...

Lu sur Gizmodo

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !