Amy Winehouse "avait sans doute le syndrome de Gilles de la Tourette" selon sa mère | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
People
Amy Winehouse "avait sans doute le syndrome de Gilles de la Tourette" selon sa mère
©Dylan Martinez / Reuters

Les aveux

Amy Winehouse "avait sans doute le syndrome de Gilles de la Tourette" selon sa mère

Selon Janis Winehouse, sa fille injuriait "à tout bout de champ et de manière incontrôlable".

Le 23 juillet 2011, Amy Winehouse est retrouvée morte dans son appartement. Sa mère Janis Winehouse, qui s'est livrée dans un livre à paraitre le 12 janvier prochain : "Loving Amy : A Mother’s Story", est revenue sur ce drame lors d'une interview pour People. "Elle n’était plus la Amy que je connaissais, qui a grandi près de moi, et c’est ça qui était horrible. C’est la dépendance qui l’a changée", se souvient la mère de la chanteuse, avouant qu'Amy souffrait peut-être "du syndrome de Gilles de la Tourette". 

Cette maladie qui entraine des tics verbaux, des crises du langage et des gestes violents est un calvaire pour les patients touchés et leurs proches. Pour Janis Winehouse, sa fille en était "sans doute" atteinte, elle injuriait "à tout bout de champ et de manière incontrôlable", explique-t-elle. Concernant le penchant de sa fille pour les drogues dures et l'alcool, Janis le sait, elle n'aurait pas pu faire plus.  "Vous voulez être là mais vous êtes limité sur ce que vous pouvez faire, j'étais toujours là pour elle, je l'écoutais, elle pouvait me téléphoner et nous pouvions parler". "Démunie", la mère de la chanteuse admet  qu'elle "n'aurait rien pu faire de différent". 

Lu sur People

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !