Altercation entre Jay-Z et Solange Knowles, la soeur de Beyoncé : payé 250 000 dollars pour la vidéo, l'employé de l'hôtel a été viré | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
People
Altercation entre Jay-Z et Solange Knowles, la soeur de Beyoncé : payé 250 000 dollars pour la vidéo, l'employé de l'hôtel a été viré
©Capture d'écran TMZ.com

Scoop

Altercation entre Jay-Z et Solange Knowles, la soeur de Beyoncé : payé 250 000 dollars pour la vidéo, l'employé de l'hôtel a été viré

En début de semaine, la sœur de la chanteuse a violemment frappé son beau-frère dans l'ascenseur de l'hôtel New York’s Standard.

La violente altercation entre Jay-Z et sa belle-sœur n'en finit plus de faire les choux gras de la presse people. Après les révélations de TMZ quant à une altercation entre Solange Knowles et le célèbre rappeur dans un ascenseur de l'hôtel New York's Standard, un certain nombre de journaux ont tenté de connaître les raisons de cette bagarre et comment les images ont fait pour fuiter. Ce jeudi, le Daily Mail fait de nouvelles révélations à ce sujet.

A en croire ce quotidien britannique, le responsable de la diffusion de cette vidéo n'est autre qu'un employé de l'hôtel. Celui-ci aurait été payé 250 000 dollars pour donner les bandes au site TMZ. Mais depuis les responsables de l'hôtel ont réussi à lui mettre le grappin dessus. Dès lors, comme l'indique le Daily Mail, cet employé en paie les pots cassés car il a tout bonnement été licencié du New York's Standard pour "infraction aux politiques de sécurité de l'hôtel et diffusion d'images de caméra de vidéosurveillance à caractère confidentielles".

L'hôtel a ajouté qu'il allait remettre "toutes les informations dont il dispose aux autorités pénales".

lu sur le Daily Mail

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !