Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Insolite
Les documents du futur avion-fusée d’Airbus ont été repérés sur internet grâce à Deepak Gupta, un passionné d’aéronautique qui a publié une vidéo de présentation du projet
©

Sky is the Limit

Airbus imagine un avion-fusée capable de relier Paris à New York en 1 heure

Le géant aéronautique Airbus a déposé le brevet d'un avion-fusée totalement futuriste capable de battre le record de l'avion supersonique Concorde.

Le 25 juillet 2000, la belle histoire du Concorde s’achevait suite au crash de l’avion supersonique une minute après son décollage à Roissy. L’appareil pouvait relier Paris à New York en 3h30. Le groupe aéronautique prépare désormais un avion capable de relier Paris (ou Londres) à New York en 60 minutes de vol. Il sera donc aussi rapide de se rendre à Lille en TGV qu’à New York en avion-fusée.

Les ingénieurs d’Airbus ont imaginé l’avion le plus rapide au monde capable de voler à 5500 km/h, ce qui correspond à 4 fois la vitesse du son (le Concorde volait à 2000km/h). L’avion-fusée d’Airbus, grâce à ses deux moteurs turbo, décollera à la verticale et volera à plus de 30 000 mètres d'altitude donnant l’impression de voyager dans l’espace. Ces performances spectaculaires ne devraient êtres réservées qu’à une certaine élite au commencement, puisque seule une vingtaine de personnes pourraient voyager à son bord. 

Airbus a déposé le brevet aux Etats-Unis le 14 juillet dernier et à d’ores et déjà publié des documents de présentation du projet comme la firme l’avait fait pour l’Airbus A380 dix ans avant le début de sa construction. Le milliardaire Richard Branson promettait de relier Londres à Sydney en 1 heure grâce à sa fusée supersonique Virgin Galactic mais le projet est toujours en suspens. Les documents du futur avion-fusée d’Airbus ont été repérés sur internet grâce à Deepak Gupta, un passionné d’aéronautique qui a publié la vidéo du projet fou. 

Lu sur dhnet.be

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !