A-t-on vu un trou noir ? Des résultats inédits d'observation dévoilés mercredi | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Science
A-t-on vu un trou noir ? Des résultats inédits d'observation dévoilés mercredi
©IGO/CALTECH/MIT/SONOMA STATE

Mystère

A-t-on vu un trou noir ? Des résultats inédits d'observation dévoilés mercredi

Une collaboration internationale visant à capturer la première image d'un trou noir annonce "un résultat inédit".

La nouvelle tient en haleine les astronomes du monde entier : des scientifiques ont-ils enfin vu un trou noir ? Et en ont-ils une image à présenter au public ? Une chose est sûre, la collaboration internationale de radiotélescopes et d'observatoires, l'Event Horizon Telescope, dont l'objectif est de capturer la première image d'un trou noir, a une annonce importante à faire. Très importante, même, à en croire le dispositif mis en place :  "Au total, six grandes conférences de presse se tiendront simultanément dans le monde entier: en Belgique (Bruxelles), au Chili (Santiago), en Chine (Shanghai), au Japon (Tokyo), à Taipei (Taïwan) et aux États-Unis (Washington)", précise l'Observatoire européen austral (ESO). Ils promettent de dévoiler un "résultat inédit" de leurs observations. 

Pour Science & Avenir, ça ne fait aucun doute : "la première vraie photo d'un monstre galactique - un trou noir supermassif - sera diffusée la semaine prochaine, le 10 avril 2019 exactement !"

Les téléscopes de l'Event Horizon Telescope ont étudié depuis deux ans deux trous noirs: Sagittarius A* au centre de la Voie Lactée et son congénère de la galaxie M87. 

Si cette annonce est si importante, c'est parce qu'aucun télescope n'a encore permis de voir un trou noir. "Nous pensons vraiment que ce que nous appelons un trou noir existe dans l'univers même si nous n'en avons encore jamais vraiment vu un", a expliqué à l'AFP Paul McNamara, responsable scientifique à l'ESA (Agence spatiale européenne) de LISA Pathfinder, un futur observatoire spatial. Les trous noirs sont en effet des petits objets (quelques dizaines de kilomètres de diamètre), ayant une masse extrêmement importante, comme si la Terre était comprimée dans un dé à coudre. Ils sont si compact que l'intensité de son champ gravitationnel empêche toute forme de matière ou de rayonnement de s’en échapper : même la lumière ne peut s'en échapper, ils sont donc invisibles.

L'Event Horizon Telescope (EHT), en parvenant à créer un télescope virtuel de la taille de la Terre, d'environ 10.000 km de diamètre, a donc étudié l'environnement immédiat des trous noirs pour en définir le pourtour.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !