"Les choses ont commencé à devenir difficiles..." : Angelina Jolie s’exprime pour la première fois sur sa rupture avec Brad Pitt | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
People
"Les choses ont commencé à devenir difficiles..." : Angelina Jolie s’exprime pour la première fois sur sa rupture avec Brad Pitt
©Reuters

Confidences

"Les choses ont commencé à devenir difficiles..." : Angelina Jolie s’exprime pour la première fois sur sa rupture avec Brad Pitt

Dans "Vanity Fair", Angelina Jolie a donné sa (mystérieuse) version des faits.

Il n'y a pas si longtemps, Brad Pitt et Angelina Jolie formaient le couple le plus glamour et médiatisé de la planète. Une période révolue depuis leur séparation qui date de septembre 2016. Pour le magazine américain Vanity Fair, Angelina Jolie a accepté de revenir cette rupture très médiatisée.

L'actrice de 42 ans commence :"les choses ont mal tourné"… avant de se reprendre, et de préciser sa pensée. "Je ne veux pas utiliser ce mot... les choses ont commencé à devenir 'difficiles'". Interrogée sur les rumeurs qui prétendaient que Brad Pitt aurait souhaité se mettre en retrait de la vie trépidante d'Hollywood, l'actrice s'est défendue. "Notre mode de vie n’était à aucun moment négatif", répond-elle sur la défensive. "Ce n’était pas le problème. C’est et cela restera des merveilleuses opportunités que l’on peut donner à nos enfants (Maddox, Pax, Zahara, Shiloh, Vivienne, and Knox, ndlr). Ils sont six individus forts, réfléchis, qui connaissent le monde. Je suis très fière d’eux. Ils sont très courageux".

Dans des propos particulièrement sibyllins, elle poursuit : "Ils ne guérissent pas du divorce en lui-même. Ils surmontent... les choses de la vie". Et sur ses relations avec son ex-compagnon Brad Pitt, les paroles sont tout aussi mystérieuses : "Nous nous soucions tous les deux de notre famille, et nous avançons chacun vers le même but".

Lu sur The Independant

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !