Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Insolite

Le grand coeur de Bansky

"Dismaland" déménage à Calais pour venir en aide aux migrants

"Tout le bois et les accessoires de Dismaland seront envoyés au camp de réfugiés de la "jungle" près de Calais pour construire des abris" a expliqué Bansky.

Dismaland déménage à Calais. L'artiste de rue Bansky, à qui l'on doit la célèbre parodie du parc d'attraction Disneyland exposé à Weston-super-Mare au Royaume-Uni, a annoncé sur le site Bemusement Park (parc de la perplexité) que "tout le bois et les accessoires de Dismaland seront envoyés au camp de réfugiés de la 'jungle' près de Calais pour construire des abris". Un montage du château calciné de la Belle au Bois dormant entouré de tantes de migrants a été publié par l'artiste, qui s'est fendu d'une pointe d'ironie : "Aucun billet ne sera disponible".

Parmi les œuvres exposées (le carrosse de Cendrillon renversé avec son cadavre à l'intérieur, la Petite Sirène en 3D…) un bassin avec des bateaux de migrants avaient été ajouté pour sensibiliser le public. Ce parc parodique devait briser les codes véhiculés par le monde féérique de Disney et rapprocher les visiteurs de la réalité. 150 000 personnes seraient venues du monde entier pour visiter l'exposition qui aurait selon The Independiant, récoltée près de 27 millions d'euros. 

Lu sur Big Browser
Commentaires
Nos articles sont fermés aux commentaires.