"Boîtes à lire" : un meilleur accès aux livres | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Insolite
"Boîtes à lire" : un meilleur accès aux livres
©

La lecture est une amitié

"Boîtes à lire" : un meilleur accès aux livres

Ces bibliothèques de rue se multiplient partout en France et donnent aux livres une seconde vie.

Des boîtes en bois, protégées par une vitre et pouvant contenir une cinquantaine d’ouvrages, surprennent les passants et les poussent à la lecture. Il est même possible de les localiser via le site boite-a-lire.com.

À Nevers, l’association Niver-SEL en a fait installer quatre depuis 2015. "L’objectif est de permettre à ceux qui le souhaitent d’emprunter ou de déposer des livres. Ces boîtes reposent sur le partage et la liberté, ce sont les lecteurs qui les font vivre", explique Claude Brévot, amatrice de ce mode d’échange.

Donner accès à la lecture 

"Nous avions envie de donner une seconde vie à nos livres, qui dormaient sur nos étagères", explique René Bertholus, qui a cofondé Circul’livre, une association qui anime une soixantaine de stands de livres où circulent 50 000 ouvrages.

Selon Philippe Guichoux, président de l’association Les livres des rues, qui conseille ceux qui ont envie de créer une bibliothèque de rue, ces initiatives "rendent la lecture plus accessible", notamment à des personnes "qui n’oseraient pas franchir la porte d’une bibliothèque municipale". 

Lu sur La Croix

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !