Sénat : Laurence Rossignol interpelle vertement Eric Dupond-Moretti sur son comportement | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Politique
vidéo

Mise au point

Sénat : Laurence Rossignol interpelle vertement Eric Dupond-Moretti sur son comportement

La sénatrice socialiste Laurence Rossignol, qui présidait la séance du Sénat ce vendredi 2 avril, a visé Eric Dupond-Moretti du fait de son comportement pendant les débats. 

Dans la vidéo, repérée par le HuffPost, la sénatrice déplore qu'Éric Dupond-Moretti a tenté de l’interpeller sur des sujets non-liés aux débats en cours. "Je suis au regret de faire état d’un fait personnel, qui est plutôt un fait institutionnel, qui s’est déroulé cette après-midi au cours de la première partie de la séance. J’ai été à deux reprises, mezzo-voce, hors micro, interpellée par le garde des Sceaux, cherchant un peu d’échanges avec moi sur des éléments qui n’ont rien à voir ni avec la séance d’aujourd’hui ni avec ma présidence", a-t-elle expliqué. Elle a donc décidé de rappeler au Garde des Sceaux "une règle essentielle qui est la dissociation entre la personne du président et l’exercice de la présidence". "Lorsque nous franchissons la porte qui est derrière, nous n’avons plus ni opinion, ni inimitié ni amitié. Et nous espérons qu’il en est de même pour tous ceux qui participent à ces débats", a-t-elle lancé.

Contactés par Le HuffPost, Laurence Rossignol et Éric Dupond-Moretti n'ont pas fait de commentaire sur les raisons de cet incident. Mais le site internet écrit que l'affaire George Tron pourrait en être à l’origine.

À Lire Aussi

« Ecocide » un suicide économique, social et environnemental
Le HuffPost

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !