Sarah Ferguson, la mal-aimée | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts

Révélations

Sarah Ferguson, la mal-aimée

La duchesse de York, Sarah Ferguson, évoque son enfance dans une émission de télévision américaine, sous forme de thérapie, animée par la présentatrice Oprah Winfrey.

Sarah Ferguson a fondu en larmes sur une chaîne de télévision américaine. Elle revient sur son enfance et raconte que c'est à cause de son éducation qu'aujourd'hui, elle ne peut plus se regarder en face, qu'elle se sent "ravagée sur le plan émotionnel", qu'elle est "inutile" et "impossible à aimer."

Elle évoque également sa relation avec sa défunte mère Susan Barrantes, avec laquelle elle entretenait des rapports conflictuels, dans cette émission en six parties, intitulée "Finding Sarah."

Vu sur The Telegraph

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !