Rohff vs Booba : des images de l'agression dans la boutique Unkut circulent sur le web | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Des images de la bagarre ayant eu lieu dans la boutique de Booba circulent sur le web

Violent

Rohff vs Booba : des images de l'agression dans la boutique Unkut circulent sur le web

Suite à cette rixe, Rohff a été mis en examen pour "violences volontaires en réunion avec préméditation ayant causé une incapacité totale de travail (ITT) supérieure à huit jours.

L'affaire avait fait grand bruit dans le monde du rap. Et pas seulement. Souvenez-vous, le 22 avril dernier, la rivalité entre Booba et Rohff était passée à un stade supérieur. De guerre des mots entre deux monstres sacrés du rap français, on était passé à de la violence physique. En effet, une violente agression avait eu lieu dans l'un des magasins  magasin de vêtements de la marque de Booba, à Paris. Résultat : un blessé grave. Selon la police, l'un des témoins de l'agression avait assuré avoir reconnu le rappeur Rohff au sein des agresseurs. Ce dernier  avait ensuite été mis en examen pour "violences volontaires en réunion avec préméditation ayant causé une incapacité totale de travail (ITT) supérieure à huit jours". 

Ce mardi, l'affaire refait surface puisqu'une vidéo de cette violente altercation circule sur le web. Sur les images, on peut voir le vendeur de la boutique Unkut être frappé à coups de poings et de pieds par plusieurs hommes. La force des coups avait été telle que le jeune homme était  tombé plusieurs heures dans le coma. 

Le rappeur Rohff avait rapidement reconnu sa présence sur les lieux mais démenti avoir donné les coups. Il avait été placé en détention provisoire avant d'être libéré le 20 juin grâce au versement d'une caution par le footballeur camerounais Samuel Eto'o.

Ps : certaines images peuvent choquer
Lu sur FranceTv Info.fr

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !