Réforme pénale : elle sonne la fin de "la politique de l'affichage et du laxisme" selon Ayrault | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Crédits Photo: Reuters

Petite phrase...

Réforme pénale : elle sonne la fin de "la politique de l'affichage et du laxisme" selon Ayrault

Le Premier ministre affirme que la réforme pénale du gouvernement va différer de celle du précédent quinquennat.

Ce vendredi matin, Jean-Marc Ayrault a déclaré à l'Elysée que la réforme pénale du gouvernement allait mettre fin à la "politique de l'affichage et du laxisme". Dans son viseur : la politique pénale menée pendant le précédent quinquennat de Nicolas Sarkozy.

"C'est pour cela que nous allons amplifier le renforcement des personnels de suivi et la construction de places de prison", a poursuivi le Premier ministre à l'issue d'une dernière réunion d'arbitrage au palais présidentiel sur cette réforme pénale.

 

Lu sur Le Figaro.fr

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !