Pop.Up ou la voiture volante : le nouveau projet un peu fou d'Airbus | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Crédits Photo: Capture Youtube

Sky is the limit

Pop.Up ou la voiture volante : le nouveau projet un peu fou d'Airbus

Ce concept "entièrement électrique à zéro émission" est "conçu pour réduire l'encombrement dans les mégalopoles très fréquentées".

Mi-voiture, mi-hélicoptère : c'est un projet est un peu fou qu'a présenté Airbus au salon international de l'automobile de Genève. Pour le constructeur aéronautique, Pop.Up est le "premier système de véhicule concept modulaire entièrement électrique à zéro émission conçu pour réduire l'encombrement dans les mégalopoles très fréquentées".

Concrètement, il s'agit d'une capsule de 2,6 mètres de long, 1,4 mètre de haut et 1,5 mètre de large capable de transporter deux personnes en se fixant soit à un châssis à quatre roues, afin de circuler sur la route, soit à un module multi-rotors comparable à ceux utilisés par les drones pour circuler dans les airs.

L'utilisateur du véhicule aura uniquement à choisir le mode de transport qu’il préfère. Nul besoin de brevet de pilote : le système est auto piloté et géré par une plateforme d’intelligence artificielle."Dans un communiqué, Airbus indique : Le mode opératoire de Pop. Up est simple : les passagers planifient leur trajet et réservent leur voyage via une application conviviale. Le système suggère automatiquement la meilleure solution de transport – en fonction des connaissances de l’utilisateur, des horaires, de l’encombrement du trafic, des coûts, des demandes de covoiturage, etc".

Afin de développer ce concept, le constructeur européen s'est allié à la société italienne Italdesign pour concevoir le design de Pop.Up. Il faudra prendre son mal en patience, le projet ne devrait pas voir le jour avant une dizaine d'années.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !