Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
vidéo

Vatican

Pâques : revivez la bénédiction Urbi et Orbi du pape François

Lors de son homélie en la basilique Saint-Pierre de Rome, en ce dimanche de Pâques, le pape François a jugé "scandaleuse" la poursuite des guerres et de la course à l'armement dans le contexte de la pandémie. "La pandémie est encore en cours ; la crise sociale et économique est très lourde, en particulier pour les plus pauvres; malgré cela - et c'est scandaleux - les conflits armés ne cessent pas et les arsenaux militaires se renforcent", a-t-il dit.

Il a appelé à faire "cesser le fracas des armes dans la bien-aimée et martyrisée Syrie, où des millions de personnes vivent désormais dans des conditions inhumaines, ainsi qu'au Yémen dont les événements sont entourés d'un silence assourdissant et scandaleux, et en Libye où l'on entrevoit enfin la sortie d'une décennie de disputes et d'affrontements sanglants".

Dans une basilique aux bancs clairsemés, du fait de la crise sanitaire, il a exhorté la communauté internationale "à un engagement partagé afin de surmonter les retards dans [la] distribution [des vaccins] et en favoriser le partage, en particulier avec les pays les plus pauvres". Partout dans le monde, a-t-il ajouté, "la pandémie a malheureusement augmenté dramatiquement le nombre de pauvres et le désespoir de milliers de personnes". Il a donc appelé les autorités publiques à leur offrir "les aides nécessaires à une subsistance suffisante".

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !