Matthieu Delormeau à propos de Miss France : "Elle a été élue pour être jolie, c'est tout ce qu'on lui demande" | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Media
Crédits Photo: capture d'écran ONPC

Sexisme

Matthieu Delormeau à propos de Miss France : "Elle a été élue pour être jolie, c'est tout ce qu'on lui demande"

Le chroniqueur de Touche pas à mon poste (TPMP) Matthieu Delormeau, célèbre pour s'être fait mettre des nouilles dans le caleçon lors d'une émission, estime que Miss France 2019, Vaimalama Chaves, est une "une Miss à buzz" qui "ne pense qu'à ça pour faire de la télé derrière".

Le pilier de TPMP, qui s'y connait bien en matière de buzz, réagissait à différentes déclaration de Miss France à propos du sexisme qu'elle subit. Dans une interview à Midi Libre, elle a ainsi mentionné les mains baladeuses dont elle est victime de la part d'inconnus : "Quand je sais qu’il y a une main qui commence à descendre un peu trop bas, tout de suite je réagis. Soit je lui mets un coup de coude soit je lui dis “Ta main, tu l’enlèves”. Je le tutoie parce qu’il faut que cela soit percutant. À Tahiti, il m’arrive aussi de leur écraser les pieds".

"Pour moi, cette Miss c'est une Miss à buzz. Elle ne pense qu'à ça pour faire de la télé derrière et elle est là pour représenter la France. Elle a été élue pour être jolie, c'est tout ce qu'on lui demande", a lancé Matthieu Delormeau, vendredi. "Quand elle répond : 'Je suis pas là pour que les mecs se br*nlent', tu dois bien parler, tu dois être jolie, […] t'as été élue parce que t'es belle et que t'as un beau sourire."

Autre chroniqueur de l'émission, Benjamin Castaldi a tenu à remettre les choses au clair : "Je ne cautionne absolument pas ce que vous dîtes. (...) C'est pas parce qu'elle est Miss France et qu'elle est venue faire un concours de beauté, qu'on doit lui manquer de respect, se jeter sur elle et lui mettre la main aux fesses !"

Voici

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !