Londres : le premier hamburger "in vitro" a été servi | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
High-tech

Et bon appétit bien sûr !

Londres : le premier hamburger "in vitro" a été servi

Présenté la semaine dernière et d'une valeur modique de 290 000 euros, il a été testé par deux volontaires. Leur verdict ?

La semaine dernière, il a fait peur à plus d'un. Lui, c'est le premier hamburger "in vitro", composé donc de viande synthétique cultivée dans un laboratoire à partir des cellules souches d'une vache abattue. Et en ce lundi 5 août, c'était le jour de la dégustation.

Deux volontaires se sont donc laissés séduire par cette étonnante mixture facturée tout de même - pour l'instant - 290 000 euros. Que penser de ces 141 grammes ? Ils auraient un "goût assez intense", plutôt un bon point donc, mais "manquent de gras".

Reste à être patient pour la prochaine dégustation immédiate puisque la concoction de cette viande prend à elle seule six semaines ! A plus long terme, l'équipe scientifique néerlandaise à l'origine de ce projet, dirigée par le professeur Mark Post, voit dans cette texture la solution à la hausse de la demande en viande et escomptent la voir arriver en grandes surfaces d'ici une dizaine d'années.

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !