JO de Sotchi : une cérémonie de clôture pleine d'humour | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
Crédits Photo: REUTERS/Gary Hershorn

Voilà c'est fini

JO de Sotchi : une cérémonie de clôture pleine d'humour

L'une des images les plus marquantes de ce gala a été le clin d'œil au raté de la cérémonie d'ouverture lorsqu'un des anneaux olympiques ne s'était pas ouvert.

Adieu Sotchi, bonjour Pyeongchang. Les Jeux Olympiques d'hiver russes se sont terminés ce dimanche par une magnifique cérémonie de clôture qui a débuté sur une note humoristique. En effet, comme un clin d'oeil au petit raté de la cérémonie d'ouverture, lorsqu'un flocon ne s'était pas ouvert comme prévu. Cette fois-ci le tableau raté a été reconstitué à l'identique, au sol par des centaines de bénévoles vêtus d'argent et le cinquième anneau olympique s'est finalement ouvert dans l'hilarité générale.

Ensuite ce fut l'entrée des artistes. D'abord les porte-drapeaux dont l'homme fort de Sotchi, le Norvégien Ole Einar Bjoerndalen, devenu le sportif le plus médaillé de l'histoire des Jeux d'hiver. Sous les yeux de Vladimir Poutine, les trois mascottes sont arrivées en patinant ou en skiant, et l'une d'entre elles, l'ours polaire Mishka a éteint la flamme olympique tout en versant une petite larme. Désormais, c'est au tour de Pyeongchang (Corée du Sud) ville-hôte des Jeux en 2018 de jouer.

lu sur FranceTVinfo

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !