Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts

Loi des séries

Jean-Luc Mélenchon à Chypre : "Bienvenue en enfer !"

Le 4e homme de la présidentielle et député européen juge très sévèrement le plan d'austérité européen pour l'île avec, comme principale conséquence, la taxation des dépôts bancaires.

"Chypre entre en enfer comme les Grecs, il va leur arriver maintenant malheur sur malheur et ça ne servira à rien". Ça, c'est fait ! Jean-Luc Mélenchon, le coprésident du Parti de Gauche, est sans pitié pour le plan de sauvetage européen pour Chypre dans l'émission "C Politique" sur France 5 diffusée ce dimanche soir. Principale contrepartie de ce plan à 20 milliards d'euros (10 milliards de la part de Chypre, 10 autres de la Troïka) élaboré par la Banque Centrale Européenne, le Fonds Monétaire International et les autorités de Nicosie : la taxation des dépôts bancaires, à 6,5% pour les dépôts à moins de 100 000 euros et 9,9% pour les autres.

"Bienvenue en enfer" insiste le leader du Front de gauche. "Les banques ont ruiné Chypre (...) Elles avaient un bilan qui représentait huit fois la richesse totale produite par le pays et ces gens se sont gorgés de trucages (...) de toute sorte et sont devenus la machine à nettoyer l'argent sale d'une partie de l'Europe" déplore-t-il également. Il note enfin que s'il y a bien quelqu'un qui sera sauvé de cette grave crise à Chypre, ce sont les banques et non la population : elles "vont être sauvées, car l'Europe vient sauver qui, pas Chypre, mais les banques".

Vu sur France TV Info

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !