Grève en Guadeloupe : flambées de violences des anti-vaccins et anti-passe sanitaire | Atlantico.fr
Atlantico, c'est qui, c'est quoi ?
Newsletter
Décryptages
Pépites
Dossiers
Rendez-vous
Atlantico-Light
Vidéos
Podcasts
France
vidéo

Opposition farouche

Grève en Guadeloupe : flambées de violences des anti-vaccins et anti-passe sanitaire

Grève en Guadeloupe : flambées de violences des anti-vaccins et anti-passe sanitaire

La mobilisation des opposants au passe sanitaire et à la vaccination obligatoire des personnels soignants, lancée il y a quatre jours par un collectif d'organisations syndicales et citoyennes, a tourné à la violence vendredi en Guadeloupe. Quatre immeubles de Pointe-à-Pitre sont partis en fumée, selon les pompiers, tandis qu'autour des barrages sur les routes les manifestants affrontaient la police à coups de pierres ou même de tirs de mortier. Au CHU, les salariés grévistes empêchent les non-grévistes d’accéder à l’hôpital. La moitié du personnel médical manque à l’appel et le bloc opératoire assure un service minimum. 

À Lire Aussi

L’attitude réfractaire à la vaccination est un symptôme du malaise français, et voici pourquoi
FranceTVinfo

En raison de débordements, nous avons fait le choix de suspendre les commentaires des articles d'Atlantico.fr.

Mais n'hésitez pas à partager cet article avec vos proches par mail, messagerie, SMS ou sur les réseaux sociaux afin de continuer le débat !